Et pour vous les maths c'est quoi ?

Enfants énérvés, parents épuisés... Ça vous dit quelque chose? Nous avons tous des souvenirs d'apprentissage des maths, pas toujours réussis... Des histoires souvent drôles, parfois incroyables, mais toujours vraies : c'est aussi ça les maths !

Enfants dépités

« Avant j'adorais les maths, mais c'était avant les tables de multiplication...»

Jeanne, 7 ans

« Quand mon père m'explique les problèmes de maths, je dis oui, même si j'ai pas compris! »

Julie, 9 ans

« Je me souviens surtout des voyages en voiture : ma mère en profitait toujours pour me poser des problèmes de maths saugrenus ! J'ai vite appris à faire semblant de dormir ! »

Héloïse, 20 ans

« Je devais avoir 3 ou 4 ans, ma mère voulait m'apprendre les chiffres et les équivalences en utilisant des règles.

Quand elle sortait le kit, tout ce que je faisais avec ses réglettes, c'est construire des maisons. Après un moment, elle a abandonnée l'idée et me sortait le kit pour que je construise mes maisons.

Le bon côté de l'histoire c'est qu'elle a réussi sans s'en rendre compte : pour faire mes maisons je devais utiliser des équivalences. (Ex: 2 blocs de 5 pour équivaloir un bloc de 10). Ça m'a certainement aidé à comprendre le concept plus tard.

Comme quoi, l'apprentissage n'est pas toujours direct ! »

Guillaume, 32 ans

Parents désabusés

« Mon fils, complètement traumatisé par les maths, se cachait sous la table pour échapper aux leçons sur les tables de multiplications ! »

Dolorès, 45 ans

« J'ai tout essayé avec mon fils ! Je me souviens partir dans des explications dingues, avec des allumettes, pour illustrer des calculs et des formes. Pour ne pas répondre aux questions, mon fils répondait par d’autres questions « Qu’est-ce que ça change si on coupe les bouts rouges ? Et si on  les change ? ».

Julie, 38 ans

« Une scène courante chez moi pour apprendre les tables de multiplication. Par manque de temps, Marianne révise ses tables dans la douche. Moi assis sur les toilettes, je lui crie des multiplications à la volée (5x7, 4x3, et..) pour me faire répondre la plupart du temps "QUOI, j'ai pas compris!" On fait ça depuis des mois...

Et hier, pour m'éviter d'être toujours avec elle lors de sa douche, elle a déchiré de son agenda la feuille qui contient les tables de multiplication pour la coller sur la porte de la douche! »

Mylene, 42 ans

« La seule façon de faire apprendre les écarts de 5 et de 10 à ma fille Céleste, ç'a été de lui faire compter des pièces de 5 centimes et de 10 centimes. Sauf qu'elle voulait garder l'argent après ! »

Judith, 37 ans

« Mon fils de 10 ans, qui est en CE1 doit apprendre ses tables de multiplication.

Quand il fait ses devoir ses 2 plus jeunes soeurs sont à côté.

Parfois il oublie ses réponses ou se trompe, on lui redemande donc. Dans ce cas-là, plusieurs situations peuvent se produire :

- ses soeurs sortent des nombres au hasard, surtout ma plus jeune, comme 50-13, 40-12. ou un vrai nombre. Ça a le don de le déconcentrer et de l'énerver. Nous en fonction de notre état de patience, soit on rigole, soit on devient tendu aussi, mais dans tous les cas, rien qui va l'aider...

- une des filles donne la bonne réponse à sa place, et il est dégouté

Sinon en plein milieu de ses devoirs ses amis viennent taper à la porte pour jouer, et il perd toute concentration et c'est fini car il ne pense plus qu'à aller s'amuser...

Finalement, il faut qu'il soit seul, frais et dispo, pas trop fatigué et concentré, et il s'en sort bien, mais réunir ces conditions n'est pas toujours facile. »

Julien, 47 ans

Vous aussi, vous avez des souvenirs d'apprentissages des maths qui vous font sourire ? Ou froncer les sourcils ?

Ecrivez-nous à bonjour@bayard-box.com !

  • Partager ce contenu
Suivez-nous aussi sur